En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de cookies sur votre appareil connecté. Ces cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaître lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs : https://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

You are using an outdated browser. For a faster, safer browsing experience, upgrade for free today.

La spiruline, quels bénéfices dans la pratique du sportif ?

La spiruline, quels bénéfices dans la pratique du sportif ?

La spiruline est une micro algue qui tire son nom de sa forme microscopique en filament spiralé.

Très anciennes, les origines de la spiruline remonteraient à 3 milliards d’années. Elle vit et se développe en eaux douces et alcalines dans les régions chaudes comme le Pérou, le Mexique ou l’Afrique, mais on la cultive aussi dans d’autres régions : Californie, Hawaï ou Thaïlande et bien sûr la France !

La spiruline est consommée en Amérique Centrale, mais aussi en Afrique depuis des millénaires, car elle est nutritionnellement très riche et notamment pour combler les déficits en fer des femmes enceintes.

Elle permet aussi de renforcer le système immunitaire chez les seniors et préviendrait de leur anémie.

Mais la spiruline est également un super aliment idéal pour la pratique du sport et l’amélioration des performances sportives. Voici quelques bénéfices de la spiruline pour les sportifs.

homme dans la pratique du running

La spiruline est antioxydante.

Lors de l’effort physique, les muscles consomment beaucoup plus d’oxygène qu’en moyenne. Cela provoque l’oxydation de certaines molécules dans le corps, qui peuvent devenir toxiques pour l’organisme et créent des dommages au niveau des cellules. La spiruline, riche en antioxydants, va lutter contre ce stress oxydatif des muscles.

Les effets sur le sportif ? Une meilleure récupération après les efforts physiques.

Moins de courbatures et de blessures.

La Phycocyanine, à l’origine du pigment bleu présent dans la spiruline et la vitamine E également présente dans la micro algue sont des antioxydants et anti-inflammatoires. Les courbatures et autres inflammations du sportif seront réduites avec une prise régulière.

Homme pratiquant le mountain biking ou VTT

Une meilleure récupération musculaire.

Avec sa richesse en protéines, il est idéal de prendre de la spiruline après une séance de sport. Les protéines et acides aminés contenus dans la spiruline vont permettre une meilleure récupération aux muscles. Les glucides permettront de recréer le stock de glycogène perdu lors de l’effort.

Pauvre en calories et en lipides, elle est idéale dans les régimes à perte de masse grasse.

La spiruline améliore l’endurance et la performance musculaire.

La spiruline aidera le sportif à poursuivre ses efforts plus longtemps grâce à sa concentration en fer et en protéines : augmentation de la durée avant l’épuisement, la force ainsi que l’endurance, mais aussi l’efficacité cardio-respiratoire.

Perte de masse graisseuse… et prise de masse musculaire !

La consommation de spiruline entrainera une perte de masse graisseuse. En effet, fortement concentrée en protéines, cette dernière demandera plus d’énergie pour être métabolisée par l’organisme. Ce qui augmentera les dépenses énergétiques.

 Toujours due à sa forte concentration en protéines, la masse musculaire, combinée à un effort physique, sera mieux maintenue voire augmentée. Il faut cependant veiller à avoir une alimentation riche en protéines en parallèle.

femme pratiquant la nage du papillon

Un meilleur fonctionnement du système immunitaire.

Riche en antioxydant et en zinc, la spiruline veille au bon fonctionnement du système immunitaire et aide à la lutte des infections qui pourraient nuire aux sessions d’entrainements.

La spiruline pour la prévention des rhinites allergiques.

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, la spiruline pourrait avoir des effets régulateurs sur le système immunitaire. Un bon point pour les sportifs qui redoutent le printemps et le fameux rhume des foins !

Prévention de l’anémie chez les sportives.

Bien plus présente chez les femmes que chez les hommes, l’anémie touche aussi bien les sportives que les femmes sans activité physique.

Pour les sportives, l’anémie peut diminuer les performances sportives. La spiruline connue pour sa grande teneur en fer, est un excellent complément alimentaire combiné à un régime alimentaire équilibré.

Femme pratiquant le trail

Combien en prendre, à quel moment et avec quoi ?

Idéalement, il faut prendre entre 3g et 5g par jour en une ou deux prises. Ce qui correspond à 1 à 2 cuillères à café de spiruline (en paillette, concassée ou poudre) en cure de deux à trois mois à renouveler plusieurs fois dans l’année. Espacer les prises permet au corps de ne pas s’habituer aux suppléments.

Il est plutôt conseillé de prendre la spiruline le soir pour favoriser la récupération des muscles et de régénération énergétique.

Pour les personnes anémiées, la spiruline peut être consommée avec de la vitamine C (jus de citron ou jus d’orange frais) ou avec un complément en acérola, riche en vitamine C. Dans ce cas, il est plutôt recommandé de prendre la spiruline le matin ou au cours de la journée pour ne pas perturber le sommeil (la vitamine C étant énergisante).