En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de cookies sur votre appareil connecté. Ces cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaître lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs : https://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

You are using an outdated browser. For a faster, safer browsing experience, upgrade for free today.

Pourquoi la Spiruline est-elle écologique ?

Pourquoi la Spiruline est-elle écologique ?

Apparue il y a quelques 3,5 milliards d’années sur la planète bleue, la Spiruline est un véritable trésor pour notre santé. Mais saviez-vous qu’elle est aussi un aliment écologique qui pourrait bien remplacer la viande rouge d’ici quelques décennies ? En effet, avec le réchauffement climatique, il devient urgent de changer nos habitudes alimentaires en consommant moins de viande...Oui mais, par quoi la remplacer ? C’est la Spiruline qui peut nous apporter une réponse viable pour nourrir 7 milliards d’individus et 10 milliards d’ici à 2050. Explications sur cette algue du futur qui pourrait bien être une réponse à la crise écologique que nous traversons...

La spiruline, créatrice d’oxygène pour la terre

Les forêts jouent un grand rôle dans l’absorption du CO2 produit par les activités humaines. La végétation permet d’en absorber 25 %. Mais la spiruline est bien la championne en terme d’absorption de C02.

En effet, cette algue miracle est capable de produire 16 tonnes d’oxygène par an et par hectare contre 10 à 15 tonnes pour un hectare de forêt !

Dans le même temps, elle est capable de capter entre 23 et 40 tonnes de C02 par hectare et par an, contre environ 9 tonnes de CO2 pour un hectare de forêt.

Le désastre de l’agriculture actuelle et la réponse que peut apporter la spiruline

On le sait, l’élevage est est un désastre pour l’environnement :

il est responsable de 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre
Il est responsable de 63 % de la déforestation en Amazonie
Un végétalien émet 2,5 fois moins de gaz à effet de serre qu’un mangeur de viande.

En revanche, le corps humain a besoin des nutriments présents dans la viande et plus particulièrement le fer qui est très présent dans la spiruline. Un régime végétarien ou végétalien complété par la consommation de spiruline est une réponse pour alléger son empreinte carbone.

La spiruline, contre l’insécurité alimentaire due au réchauffement climatique

Actuellement, on a observé une baisse de la malnutrition dans le monde qui est descendue à 11,5 % contre 18,5 % il y a 25 ans...Ce qui ne sera probablement plus le cas d’ici à 2080. En effet, le réchauffement de la planète rendra difficile les cultures traditionnelles de riz, de maïs ou de blé. Ce qui pourrait mettre pas moins de 600 millions de personnes en insécurité alimentaire.

La spiruline est composée à 60 % de protéines, de vitamines, minéraux et oligo-éléments qui ont fait leur preuve pour guérir des enfants souffrant de malnutrition grave. Consommer entre 1 et 3 grammes de spiruline par jour pendant une durée de 4 à 6 semaines a sauvé des enfants souffrant de malnutrition.

Une autre étude a été menée par des chercheurs qui ont calculé que pour guérir les 200 millions d’enfants souffrant de malnutrition dans le monde, il suffisait de produire environ 400 000 tonnes de spiruline par an, soit 45 000 hectares de surface représentant...0,2 % de la surface cultivable en France.

La spiruline, peu gourmande en espace et en eau

En comparaison, la protéine de la spiruline utilise 30 fois moins de surface que pour la protéine de soja et 40 fois moins que pour la protéine de maïs et enfin, le meilleur pour la fin...La spiruline utilise 300 fois moins d’espace que l’espace utilisé pour la protéine contenue dans la viande de boeuf.

Toujours par kilo de protéine, la spiruline utilise 30 fois moins d’eau que pour la culture du soja et celle du maïs et 50 fois moins d’eau que pour la protéine de la viande de boeuf.

L’eau utilisée pour la culture de la spiruline est réutilisée après filtrage et et essorage de cette dernière.

La spiruline n’a pas besoin de pesticide ni d’herbicide

La spiruline ne participe pas à l’érosion ni à la pollution des sols dont l’agriculture moderne est responsable. Il a été calculé que la production d’un kilo de protéine de blé détruisait 22 kilos de sol fertile et 145 kilos de sol arable sera détruit pour la production d’un kilo de protéine de boeuf.

Aucun pesticide, herbicide ni fongicide n’est utilisé pour la production de la spiruline qui est cultivée hors-sol, ce qui permet de sauvegarder les nappes phréatiques qui sont lourdement polluées par l’agriculture conventionnelle.

En plus de ses qualités nutritionnelles exceptionnelles qui en font l’aliment « idéal et le plus complet de demain » selon l’Unesco, la spiruline est peu polluante, économe en eau, capteur de C02 et productrice d’oxygène. Elle possède toutes les qualités pour en faire l’aliment de demain indispensable pour la survie de l’humanité et faire face à la crise climatique que nous allons affronter.