En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de cookies sur votre appareil connecté. Ces cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaître lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs : https://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

You are using an outdated browser. For a faster, safer browsing experience, upgrade for free today.

LA SPIRULINE BIO, QU’EN EST-IL VRAIMENT ?

 

 La spiruline bio est-elle un mythe ?

D’après l’Agence Française pour le Développement et la Promotion de l’Agriculture Biologique, la culture bio se définie comme « un mode de production et de transformation respectueux de l’environnement, du bien-être animal et de la biodiversité, qui apporte des solutions face au changement climatique ». Nous serions donc tentés, en tant que producteur local fonctionnant à l’énergie solaire et n’utilisant aucun produit phytosanitaire, de nous décrire comme des producteurs Bio. Cependant, « il est impossible de faire référence à l’agriculture biologique pour toute production d’eau douce conformément au règlement européen pour la certification en agriculture biologique » d’après l’agence de l’Agriculture Biologique.

Sans cahier des charges pour une production Bio dans le secteur de la production en eau douce, il était donc impossible d’avoir le label bio pour les producteurs de spiruline. La Fédération des Spiruliniers Français s’était donc lancée dans la rédaction d’un cahier des charges dans lequel elle excluait notamment le séchage par atomisation employé par les industriels. Le séchage par atomisation permet un séchage de quelques secondes, mais éclate les cellules de la spiruline, dénature ses vitamines et minéraux et la rend beaucoup plus sensible à l’oxydation, créant ainsi un goût et une odeur beaucoup plus forts.

Les producteurs industriels, sentant la menace de ne pas pouvoir accéder au label Bio qui apporte un atout marketing non négligeable, ont mis une pression forte pour influencer les futures réglementations. En 2017, les législations en vigueur ont classé la spiruline dans la catégorie d’algues marines (ce qui est un non-sens puisqu’il s’agit d’une cyanobactérie d’eau douce).

Le problème phare de ce cahier des charges pour accéder au Bio concerne la source d’azote utilisée (l’azote compose l’atmosphère à 78%). En effet, dans le cahier des charges de production bio des algues marines, la source d’azote doit être d’origine végétale. Cependant, cela ne correspond pas du tout à la biologie de la spiruline, qui à l’état naturel se reproduit dans des lacs en se nourrissant de source d’azote d’origine animale, donc plus riche et plus concentrée que l’azote végétale. Il faut savoir que pour produire 1 kg. de spiruline, il faut 800 g. d’azote. Lorsque la source d’azote est végétale, les dosages en protéine et en phycocyanine (qui sont des éléments primordiaux) sont jusqu’à trois fois plus faibles que la norme. De plus, les sources végétales sont potentiellement chargées en métaux lourds, qui sont nocifs pour la santé.

La spiruline BIO existe, mais elle est pauvre en nutriments, potentiellement chargée de métaux lourds et dégage une odeur et un gout très fort à cause de son oxydation. Il faut réellement que les consommateurs se méfient. Le bio à tout prix ne présente pas forcément la meilleure alternative pour l’environnement ni pour votre santé.

 

 ALGOSUD vous garantit une spiruline saine à hautes valeurs nutritionnelles

ALGOSUD fait le choix d’une culture artisanale et d’une production à hautes valeurs nutritionnelles. Nous sommes fiers de ce choix et nos consommateurs adhèrent à nos valeurs.

Nos procédures restent dans une démarche de production de spiruline Bio, qui propose à chacun un produit qui n’impacte pas l’environnement et qui propose des alternatives alimentaires saines. Cependant, nous prenons le parti de respecter la biologie de nos cultures, qui ont besoin d’une source d’azote riche afin de pouvoir prodiguer tous les bienfaits exceptionnels qui font leur renommée. Nous utilisons donc une source d’azote synthétique à partir d’azote atmosphérique (minéralisation de l’atmosphère). L’accès au label Bio pour notre spiruline est donc impossible au regard de ce critère.
Elle n’en reste pas moins écologique, naturelle, et produite de manière responsable (voir nos engagements RSE). Nous garantissons une production saine, obtenue sans utilisation de produit phytosanitaire, herbicide ou conservateur afin de vous offrir le meilleur de la spiruline. En séchant notre spiruline à un maximum de 40°C, nous nous assurons de préserver tous les bienfaits de notre produit. De plus, elle ne contient pas d’OGM, elle ne subit pas de transformation industrielle, les comprimés n’ont pas de liant ajouté, elle est fabriquée dans le Sud de la France, elle bénéficie d’un ensoleillement naturel optimal et elle est sujette à des vérifications ultra régulières pour garantir sa qualité.
Nous avons à cœur de mettre en place tous ces critères afin de vous offrir une spiruline qui convient à votre corps et à vos besoins et qui s’inscrit dans une logique de développement durable.

 

 

Voir tous nos produits